Alençon.

Alençon hier et aujourd’hui : place de la Pyramide.

Tous les Alençonnais parlent de la place de la Pyramide alors que son vrai nom est place de Gaulle. Cette pyramide était, en fait, un obélisque, construit n 1738 et détruit, par ordre du conseil municipal en 1821. Il ne reste rien des débris qui sont longtemps restés route du Mans.

Le monument, à la mémoire des Alençonnais morts lors de la Première Guerre mondiale est initialement érigé sur cette place. Inauguré le 11 novembre 1922, il était l’oeuvre de deux Alençonnais : l’architecte Félix Besnard-Bernadac (1883-1969) et le peintre graveur sculpteur et maître-verrier, Louis Barillet (1880-1948).

Sérieusement endommagé, lors des bombardements de la gare en 1944 (détruisant au passage, la statue d Poilu, à son sommet), ce premier monument est transféré, en 1959, dans le square du Poilu, à Courteille. Le monument aux morts actuel est construit, en 1959, et est inauguré l’année suivante. Il est surmonté d’une statue, représentant une victoire alliée et est l’oeuvre du sculpteur René Letourneur (1898-1990).

Article Ouest-France du 20/07/2014

Laisser un commentaire

Little Texas |
Nube-pf débarque sur Unblog. |
Animaux, paysages et autres... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zithromaxfr
| remeronfr
| Le Monde de Novella